projets de rénovation

réhabiliter un petit appart et les combles

Réhabilitation d’un petit appartement et ses combles

Inhabité depuis quinze ans, le lieu est sombre, il s’agit de créer tous les réseaux, décloisonner afin d’optimiser l’espace et y intégrer deux chambres, une cuisine/séjour, deux salles d’eau, des toilettes séparées, et beaucoup des rangements, tout en préservant la double exposition.
La cheminée désaffectée sera sacrifiée sans regret.

Le mur du pignon, libéré des ses couches d'enduit, révèle la pierre et les briques, qui sont rejointoyés et peints en blanc pour donner de l’éclat.

Les combles isolées deviennent une suite parentale, une penderie très profonde est aménagée sous les rampants, ainsi que le chauffe eau et le système d’aération.

La nouvelle trémie accueille un escalier en structure OSB revêtu en Valcromat noir. Il intègre des espaces de rangement et la buanderie.

Le parquet d’origine est restauré, poncé et huilé teinté gris. Une bibliothèque toute simple en medium peint encadre les fenêtres sur cour.

• Localisation : rue des Vignoles, Paris 20ème • Surface : 39,50 M2 + combles 30 M2, dont 7M2 loi carrez • Cout des travaux : 60.000 Euros • matériaux : tasseaux de pin récuperés dans la rue, medium peint, osb, Valcromat, stratifié, revêtement souple pvc tressé, grès cérame, spots Wever & Ducré, lampe de bureau Artemine et Lumina  • sanitaires : Clou, robinetterie Ondina, électroménager : De Dietrich, Bosch, LG, cuisine et mobilier : Ikea  • huile teinté naturelle pour parquet : Blanchon

réhabiliter un atelier sur cour

Réhabilitation d’un atelier sur cour

Donnant sur une cour parisienne assez étroite et sombre, cet espace sans aucun confort,

se résume à une seule grande pièce, reliée à une cave. Tout est à faire, en préservant au maximum le charme de l’atelier d’artiste.

En raison du budget restreint, les verrières et les deux portes d’accès sont restaurées, seul le vitrage est remplacé dans sa totalité. Les cloisons délimitent les fonctions, sans pour autant empêcher à la lumière de circuler. Un des murs est remis à nu, les moellons rejointoyés et repeints. Le soubassement souligne l’horizontalité et élargi la sensation d’espace.

Deux dalles de sol en verre font pénétrer le lumière naturelle dans la cave, assainie, aérée, chauffée et reliée à l’étage avec un escalier/bibliothèque en osb, laissé brut.

Localisation : rue Bafroi, Paris 11ème • Surface : 44 M2 , cave : 10 M2  • Cout des travaux : 40.000 Euros • Matériaux : placo, osb, parquet en bambou blanchi, grès cérame, revêtement resine, tubes en acier zingué peint, double vitrage  • sanitaires et robinetterie : Ideal Standard, appareillage : Castorama, dalles de sol en verre : Saint Gobain

réstructurer une maison des années 80

Rénovation d’une maison particulière

Cette maison des années 80, a nécessitée d’une rénovation lourde en termes de réseaux et fluides. Articulée sur trois niveaux, le plateau du milieu est dédié aux espaces de sociabilité, la grande cuisine communique visuellement avec le salon par une verrière. L’escalier de distribution des niveaux, en bois, sans aucun style particulier, est conservé et métamorphosés : les marches poncées, les contremarches peintes. Une fois ôté la rambarde, une structure aérienne en tubes d’acier peint fonctionne comme une bibliothèque marquant l’espace des couleurs vives (la palette chromatique est basée sur un tapis existant des propriétaires). La mezzanine devient bureau et le garde-corps est constitué d’un linéaire de rangement en medium peint. L’étanchéité de la terrasse est refaite à neuf et aménagée avec un platelage en ipé.

Au niveau inférieur, le plateau précédemment dédié à une activité artisanale, obtient le changement de destination et accueille la distribution des 3 chambres, chacune avec sa salle de bain et la buanderie. Des teintes claires et des matières douces offrent une sensation d’espace. Les menuiseries en alu sont conservées, remises en état, tous les volets électriques remplacés. Au dernier étage, des lits d’appoint escamotables sur roulettes pour les amis de passage, permettent d’optimiser l’espace perdu sous les rampants.

Localisation : Vitry-sur-Seine • Surface : 220 M2 • Cout des travaux : 350.000 Euros  •

Matériaux : placo, medium peint, parquet en chêne naturel, grès cérame, lames de terrasse en ipé  • rambarde/bibliothèque : structure en acier peint, étagères en chêne massif, boîtes en médium peint  • sanitaires et robinetterie : Industrias Valenzuela, Neocim, Ondina  • climatisation : Atlantic